big

Hamlet

d'après Shakespeare, adaptation d'Emmanuel Dekoninck

Infos / réservations: 02 761 60 30

Durée: 1h35

:: avec : Thomas Mustin, Bénédicte Chabot, Frédéric Malempré, Gilles Masson, Fred Nyssen, Taïla Onraedt, Gaël Soudron, Jérémie Zagba, Alain Eloy › m.e.s : Emmanuel Dekoninck › chorégraphie : Bérengère Bodin › direction musicale : Sam Gertsmans › assistant m.e.s : Alexandre Drouet › lumières : Xavier Lauwers › coproduction : Des Gens de bonne compagnie, Atelier Théâtre Jean Vilar, Wolubilis, Centre culturel de Nivelles, Centre culturel Famenne-Ardennes, dDC&J Création et ECCE HOMO › soutiens : Fédération Wallonie- Bruxelles (service du théâtre), la Marlagne, Tax Shelter du Gouvernement belge, Inver Tax Shelter

infos

Crédit photo: © Bruno Mullenaerts

Type: Théâtre


Après les adaptations de Peter Pan, L'Écume des jours, et son récit autobiographique Alive, Emmanuel Dekoninck propose une version enthousiasmante d'Hamlet, emmenée par Thomas Mustin (dit Mustii, vu dans la série La Trève). Quand il en parle, Emmanuel s'illumine car il ambitionne de mettre en perspective la dimension tragique du jeune Hamlet avec le vécu d'une jeunesse contemporaine. Pas étonnant dès lors que cette future création soit théâtrale, chorégraphique et musicale. Une histoire passionnante où la réalité et les rêves s'emmêlent et où la vie lance ses dernières forces. Alors ? To be or not to be ? Puisque telle est la question...

Le jeune, beau, riche, amoureux et idéaliste Hamlet, prince de Danemark, mène brillamment ses études en Allemagne quand, un matin, il est rappelé d'urgence à Elseneur. Le roi, son père, son modèle, est mort brutalement. À la suite de la perte de son mentor, le monde révèle son visage le plus obscur, et les idéaux du jeune prince s'effondrent. Que faire ? Subir ? Agir ? Détruire ? Disparaître ? Vivre ? Ou mourir ?

La presse en parle
Le Soir - 13/03/19
L'Avenir - Brabant Wallon - 14/03/19
C'est du Belge RTBF - 08/03/19
Entre charisme et simplicité, le chanteur Mustii est Hamlet
Aussi à l'aise devant une caméra que sur scène ou derrière un micro, Thomas Mustin, alias Mustii, enchaîne les succès depuis sa sortie de l'IAD, en 2012. Après avoir incarné Kevin dans la première saison de La Trève et fait danser le public belge avec son premier album, il revient à ses premières amours et se glisse dans la peau de Hamlet pour le théâtre.

Chanteur et comédien
Plutôt discret et réservé dans la vie de tous les jours, Mustii dégage une belle assurance sur scène et assure le show lors de ses concerts. Depuis la sortie de son album, il remplit les salles et fait l'unanimité aussi bien auprès de la presse que du public. Et pourtant… « À la base, je ne voulais pas spécialement en faire un métier. Depuis tout petit, je voulais être acteur et c'est dans cette optique que j'ai fait mes études à l'IAD. La musique est venue par après, je m'y suis mis vers la fin de mes études. Maintenant, je passe de l'un à l'autre et je fonctionne par projets », raconte la révélation de l'année 2016 des D6bels Music Awards.

Un joli tremplin
Avant d'être chanteur, Thomas Mustin est en effet comédien. Ce n'est donc pas par hasard qu'il s'est retrouvé au casting de la première saison de la série belge à suspense La Trève. « C'était vraiment une super opportunité car j'ai eu l'occasion de jouer avec des acteurs qui ont beaucoup d'expérience. C'est très formateur. » À l'instar de Thomas, la plupart des acteurs de la série sont d'ailleurs également comédiens de théâtre et jouissent aujourd'hui d'une nouvelle reconnaissance : « Si la télévision peut amener un nouveau public au théâtre, c'est vraiment super. Voir les acteurs sur scène, il n'y a rien de tel ! », se réjouit le jeune auteur-compositeur-interprète.

Hamlet du 21e siècle
En endossant le rôle d'Hamlet, Mustii revient donc à ses racines, mais sans oublier pour autant la musique : « Emmanuel Dekoninck (ndlr : le metteur en scène de Hamlet) a accordé une importance particulière à la musique sur scène, avec notamment des interventions en live. » Mais ce n'est pas le seul élément qui relie Thomas au personnage qu'il incarne : « Dans mon album 21st Century Boy, je raconte l'histoire d'un jeune homme qui doit apprendre à se réinsérer dans la société après avoir vécu une expérience traumatique. Ce sont les mêmes thèmes qui sont abordés dans Hamlet… L'album était déjà en cours quand Emmanuel m'a demandé de jouer, mais c'est une belle coïncidence », confie le Bruxellois. Entre musique et théâtre, 2019 promet donc d'être une année bien chargée. Mais pas de quoi inquiéter l'artiste pour autant: « Je risque de pas mal courir entre concerts, répétitions, les représentations et festivals d'été, mais c'est un chouette challenge ! ».
plus d'infos
Le Soir La Première La Trois Le Vif L\'Express

Dates >

28/03/2019 à 20h30Full
29/03/2019 à 20h30Full

Tarif C

Inscrivez-vous à notre newsletter

Merci de choisir au moins une des catégories ci-dessous.

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via le lien de désinscription présent au bas de chaque newsletter.

Le traitement de vos données personnelles par Wolubilis est soumis à la loi sur la protection de la vie privée et le GDPR. Vous avez libre accès à ces données pour en demander, si nécessaire, la rectification ou la suppression en contactant notre billetterie au 02 761 60 30.

Avr 2019>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30