Wolubilis

Sous nos yeux

Lectures - Soirées Portées-Portraits • Projections

« SOUS NOS YEUX »

Une série de documentaires exclusifs produits par l'IAD et à voir à Wolubilis Les étudiant.e.s de deuxième année réalisation de l’Institut des Arts de Diffusion vous invitent à (re)découvrir la commune de Woluwe-Saint-Lambert et ses alentours lors d’un weekend inédit.
« Sous nos yeux » est une projection d’une quinzaine de documentaires qui se sont attardés sur des personnes, des lieux qui ont souvent plus à raconter qu’on ne pourrait le penser. Ces jeunes réalisatrices et réalisateurs vous proposent leur point de vue, leur regard portés sur ces woluwéen.ne.s qui leur ont ouvert leur porte. Vétérinaire, luthier, maison de repos, esthéticienne, athlète handisport,… voilà quelques morceaux du patchwork de vies auxquelles vous pourrez assister.

Le petit + : Afin de maximiser le confort de la projection, des temps de pause et de réflexions sont également prévus entre les documentaires. A la fin de la projection, les réalisateurs répondront aux éventuelles questions sur leurs films respectifs durant trente minutes

Télécharger le programme

Projections entrecoupées de pauses – Réservations obligatoires 
Afin de vous accueillir en toute sécurité, le Centre culturel Wolubilis se réfère au protocole de prévention COVID 19 mis en place par le secteur culturel de la Fédération-Wallonie – Bruxelles

 

De 14H à 14H50 - suivi par 15 minutes de pause

Durant une année, les deuxième bacheliers de l’IAD ont arpenté les rues et associations de Woluwe-Saint-Lambert, caméra au poing. En découlent, 15 documentaires. 15 Traces visuelles et sonores de vies et parcours divers, montrant ce qui s’y déroule…

Ce samedi et ce dimanche, les documentaires seront visionnés en quatre périodes. Si vous ne souhaitez pas assister à l’entièreté de la projection, merci de vous organiser en fonction des créneaux horaires définis ci-dessous. Quant aux retardataires, iels pourront attendre au bar, avant d’être invité à rejoindre la projection uniquement après les pauses.

1. Paralympique - 14'33

Léa Bayekula est une jeune femme de 23 ans en fauteuil roulant, qui s’est lancé le défi de devenir athlète handisport de haut niveau. La jeune femme et son fauteuil enchaînent les championnats à l’épreuve de course. Ce documentaire nous fait découvrir sa personnalité, sa détermination et un petit bout du chemin qu’elle doit parcourir pour arriver aux Jeux Paralympiques de Tokyo.

  • Anouk Ferreira Da Silva

2. Relations animales - 12'12

Urgences, vaccins, ou simples contrôles de routine. Jean-Michel Graulich est docteur vétérinaire et reçoit chaque jour différents tandems de propriétaires et d’animaux. Tandems maintenus grâce à un lien qui peut-être ténu ou excessif, mais qui reflète la relation qu’entretient l’humain à l’animal.

  • Maeva Bussard

3. Impeccables - 10'43

Impeccables est un microcosme lisse, épuré, silencieux, presque inquiétant. Des femmes se rendent chez leurs esthéticiennes et leurs coiffeuses avec l’intention d’en ressortir également avec la peau, les ongles, les cheveux, les jambes plus lisses et épurées et correspondre à cet idéal féminin représenté sur toutes les affiches publicitaires de produits de beauté. Derrière l’apparence zen et relaxante de cette institut se cache une violence physique, psychologique et sociale.

  • Lili Delépine

4. L'éclat du bois - 11'07

Michel, antiquaire, passe beaucoup de temps dans son atelier. Il y restaure des meubles anciens en nous racontant quelques histoires de sa vie et de son métier.

  • Cécile Hardenne

De 15h10 à 15h45 - suivi par 45 minutes de pause

5. REMONTER LE TEMPS - 08'49

 C’est le portait de Harold, jeune horloger travaillant derrière une boite en verre, caché dans le shopping de Woluwe. A travers la réparation d’une montre, Harold nous expose son métier peu connu avec délicatesse et passion.

  • Marie Falys

6. RED IBIS RECORDS - UNE NOUVELLE MAISON DE DISQUES - 11'14

Red Ibis Records est une jeune maison de disque bruxelloise. Ses représentants sont de jeunes étudiants qui tentent, tant bien que mal, d’éclore et se faire une place dans le monde restreint de la musique.

  • Valentin Mancino

7. LE TRAVAIL DE VIVRE - 17'56

Vivre peut devenir un travail, une tâche sans relâche qu’il faut accomplir à chaque instant. Dans la petite unité d’un home, nous rencontrons des femmes âgées dans leur quotidien et leur combat face au temps qui les rattrape.

  • Pheonicia Boileau

De 16h30 à 17h35 - suivi par 15 minutes de pause

8. MELVIN - 13'14

Dans une colocation pas comme les autres dans le quartier George Henri, on retrouve six jeunes habitants ayant chacun un léger handicap mental partiellement suivis. On suit Melvin, un des colocataire de cette maison, sa journée, ses interactions avec les autres habitants ou avec les différentes intervenantes extérieurs. 

  • Marie Falys bis

9. UNITÉ PSYCHIATRIQUE - 15'48

Patients malheureux, en détresse. Comment font-ils face à leur angoisse, colère, dépression ? Comment luttent-ils pour s’en sortir ? Rencontre et suivi entre patients et médecins.

  • Ludmila Bergeon

10. REPRENDRE CORPS - 16'00

Depuis quelques mois, Sarah est malvoyante. Avec Pauline, son ergothérapeute, Sarah réapprend à coudre.

  • Gillie De Saboulin

11. ENTRE DEUX FEUX -17'14

Quand on pense aux pompiers, des dizaines d’images nous viennent à l’esprit. Mais quel est réellement le quotidien d’un sapeur pompier? Que font-ils lorsqu’ils ne sont pas sur la route de l’urgence? Au delà de l’imaginaire collectif, invitation dans une caserne bruxelloise, portrait de ces hommes qui dédient leur vie à sauver les nôtres.

  • Marie Chauderlot

De 18h00 à 18h45- suivi par 30 minutes de questions réponses

12. CHANGEMENT DE CAP - 12'17

Yves, ancien capitaine de la marine marchande a changé de cap à l’âge de 40 ans pour ouvrir sa brocante à Woluwe Saint Lambert. Il gère sa boutique comme un navire chargé d’objets et d’histoires.

  • Paul – Antoine Watillon 

13. JEUX URBAINS - 10'37

Pour Urbain, le centre commercial est une grande salle d’attente, comme un aéroport dans lequel on observe patiemment la foule anonyme et on pense à ce qui nous attendrait une fois arrivé à destination. Cette destination, c’est le retour en Guinée auprès de sa famille qu’il a quittée il y a quarante ans, et sa carte d’embarquement, ce sont ses tickets de loterie qui lui permettront peut-être d’y retourner.

  • Hippolyte Laveix

14. TROUVER SES MOTS - 11'10

Mirza a 9 ans, il est dysphasique. Les mots s’emmêlent et se perdent dans son esprit. Il fait partie d’une des classes de l’école de la Charmille où le langage est un défi.

  • Victor Dupuis

15. ACCORD'ÂGE - 10'35

Dans un atelier de lutherie Luc et Pierre-Olivier s’occupent de remettre à neuf des violons et contrebasses usés par le temps. Ce travail de patience et de répétition leur en fait voir de toutes les couleurs et aussi, de tous les sons.

  • Léo Clausse
50 degrés Nord Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles Mini D Niveau sonore Ouftivi La culture dans tous ses éclats Fédération Wallonie - Bruxelles COCOF Le Soir La Première Musiq 3 Visit Brussels La Concertation Réseau des Arts Bruxellois Kidsgazette Pierre de Lune Bernina