Wolubilis

ART ET SPORT: RENCONTRE AVEC CAROLINE DERAUW DU WOLU MINI GOLF

Article • Publié le Actualités

Les Monographies ARTS+, organisées par le Centre culturel Wolubilis, mettent en lumière chaque année deux artistes plasticiens par le biais d’une exposition et de la publication de catalogues. Pour cette année particulière, le photographe Vincen Beeckman expose ses œuvres au Wolu Mini Golf. Retour sur cette aventure à travers les yeux de Caroline Derauw, co-gérante du mini-golf.

Le Wolu Mini Golf, une affaire de famille ?
Il est dans la famille depuis 24 ans. Mon papa l’a repris alors qu’il était à l’abandon. Il l’a entièrement rénové avec l’aide de ses enfants Cela fait deux ans maintenant que mon mari et moi avons repris le flambeau et y travaillons quasi à temps plein. Et mon papa passe encore tous les jours ! Il prend son petit café tous les matins…

Lorsque le Centre culturel Wolubilis est venu vers vous pour proposer d’exposer les œuvres de Vincen Beeckman, vous avez tout de suite répondu positivement…
Oui ! Cela faisait plusieurs années que nous avions envie d’exposer des œuvres dans le Wolu Mini Golf. On se demandait ce qu’on pourrait faire pour créer des contacts, faire du lien, rencontrer d’autres personnes… A la base, on imaginait plutôt des sculptures qui résistent mieux aux intempéries plutôt que des photos ou des peintures, mais on ne savait pas trop vers qui se diriger et nous n’avions pas non plus beaucoup de temps pour entamer ces démarches. Nous voulions réellement essayer de remettre à la mode le mini-golf auprès d’un public plus jeune. Les groupes de jeunes qui venaient chez nous provenaient principalement de Flandre, où le mini-golf est hyper tendance. On s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire ici à Bruxelles. Pourquoi ne pas mêler art, culture et divertissement sportif ?

Quand Vincen Beeckman est venu vers vous en vous demandant de choisir les photos à exposer, quelle a été votre réaction ? Est-ce que ça a été un exercice difficile ? Comment cela s’est-il déroulé ?
On était très contents parce qu’on avait envie d’exposer quelque chose qui nous plaisait. Et oui, ça a été assez compliqué au début. On s’est réparti les tâches. Mon mari, ma fille et moi, avons regardé chacun de notre côté toutes les photos et avons fait un premier tri. On a rassemblé toutes nos préférences et on a dû faire un choix par la suite. Ça n’a pas été simple mais finalement, on a lâché prise et on est tombé assez vite d’accord.

Dans les photos que vous avez choisies, il y a une vraie unité. Il y a un lien avec la nature, l’environnement.
Oui, il y a une connexion qui s’est faite et on se retrouve dans les photos. Quand je jardine et que je regarde les photos je vois encore des choses que je n’avais pas vues avant. Ça nous représente bien ; beaucoup de nature et beaucoup d’amour. C’est comme si c’était une petite partie de nous.

Le Wolu Mini Golf a bien évolué depuis quelques années et il est possible aujourd’hui de combiner mini-golf avec d’autres activités.
On organise des anniversaires pour les enfants, des team-buildings et toutes sortes d’événements. Mon mari, étant Brésilien, est un vrai fan de barbecues. Nous avons mis en place un coin barbecue qu’il est possible de privatiser. C’est l’occasion de se retrouver en famille ou entre amis pour ceux qui n’ont pas de jardins et d’avoir en prime un mini-golf pour s’amuser. On a également développé les team-buildings qui fonctionnent très bien. Ça reste moins cher que le grand golf et ça a son succès. Il y a aussi des activités pour les écoles, généralement au mois de juin pour sceller la fin de l’année et en septembre pour favoriser un effet de groupe directement au moment de la rentrée. Et puis il y a des nocturnes tous les samedis de l’été avec des animations musicales pour apporter un peu de gaieté dans un coin de Woluwe où il n’y a pas grand-chose qui bouge le samedi soir.

Que retiens-tu de cette rencontre avec Vincen ?
Par rapport à Vincen… c’est rendre l’art et la culture accessibles. Vincen est quelqu’un de très ouvert, de très simple. Moi je ne suis pas du tout artiste, ça s’est vu au moment du choix des photos je pense. C’est ma fille qui a la fibre artistique, heureusement qu’elle était là !

Des projets pour l’avenir ?
On a plein de projets ! Un des gros chantiers : l’ouverture d’un deuxième mini-golf au Bois des rêves. On cherche des soutiens au niveau de la Province pour ouvrir le petit frère ou la petite sœur du Wolu Mini Golf.

L’expo des photographies de Vincen Beeckman est accessible jusque fin octobre au Wolu Mini Golf, av. Jean-François Debecker 54, 1200 Bruxelles
Plus d’infos pratiques www.woluminigolf.com
Plus d’infos sur le travail de Vincen Beeckman https://vincenbeeckman.com

50 degrés Nord Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles Mini D Niveau sonore Ouftivi La culture dans tous ses éclats Fédération Wallonie - Bruxelles COCOF Le Soir La Première Musiq 3 Visit Brussels La Concertation Réseau des Arts Bruxellois Kidsgazette Pierre de Lune Bernina