Wolubilis

Faites-vous photographier et interviewer par les artistes de la Résidence 7B

Article • Publié le Actualités

Ils marchent inlassablement dans les rues, les parcs et les allées de Woluwe-Saint-Lambert, avec de drôles d’appareils dans les mains.. Vous les avez déjà vu ? Il s’agit de Marie Aynaud, Lucas Castel, Romain Cavallin, Tom Lelait, des photographes et vidéastes, et de Virgile Loiseau, artiste et créateur sonore ! Ensemble ou séparément, ils arpentent le territoire de la commune et viennent à votre rencontre, deux semaines par mois jusqu’à septembre afin de questionner les notions d’appartenance et d’attachement à un territoire géographique à travers les médiums de la photographie et du son… Vous avez envie de partager votre histoire, votre ressenti; vos anecdotes sur Woluwe ?  Prenez vous au jeu et venez les rencontrer au 7 B; au détour d’une avenue, autour d’un café…Ils n’attendent que ça ! 

« Habiter » est une notion clé dans l’existence humaine : elle signifie être chez soi, s’abriter, se protéger, s’intégrer dans la société, dans le tissu de la ville. C’est aussi, a contrario, se mettre une barrière par rapport à ce qui existe autour. C’est ainsi que Marie, Romain, Tom et Virgile se sont demandé : Comment les gens habitent-ils leur « chez eux » ? Comment interagissent-ils à Woluwe-Saint-Lambert durant cette crise sanitaire ? Où se réfugient-ils ? Comment y exister, lorsque nous sommes contraints de se confiner ? Serions-nous les mêmes si nous avions évolué dans d’autres lieux ?
Pour répondre à ces questions, ils ont décidé d’aller interroger les acteur et actrices de ce territoire pour faire ressurgir les empreintes du passé; collecter des récits pour produire des traces du présent, en adoptant une démarche plus lente que le reportage, plus humaine, qui s’attarde sur la manière dont les gens vivent et occupent un lieu donné, qui aurait connu au fil des ans, de nombreuses histoires particulières. Ce sont ces histoires qui les intéressent et qu’ils développeront ici.
En parallèle, Virgile Loiseau amorcera sa réalisation de paysages sonores en recrutant des volontaires désireux de partager avec lui de petites séquences sonores de lieux qu’ils trouvent intéressants, via smartphone, ou via la mise à disposition d’enregistreurs. L’important étant l’attention portée à l’environnement sonore et l’émotion qui en découle. Ces captations seront alors mises en relation avec les témoignages photographiques et sonores récoltés par les artistes au cours de rendez-vous avec les éventuelles associations, commerces, déambulations sur le territoire, tout comme avec les portraits, les paysages photographiques et sonores des bâtiments, des ensembles architecturaux, des axes routiers, les tiers paysages structurant Woluwe-Saint-Lambert.
Une fois ce travail effectué, les artistes inviteront chaque personne photographiée, chaque volontaire interrogé au 7B afin de continuer leurs discussions dans le laboratoire photographique construit spécialement pour l’occasion. Cet espace dédié à  la recherche artistique, au développement in situ des images avec lesquelles les sujets photographiés pourront repartir, et à la direction d’entretiens sonores qui s’appliqueront à comprendre comment tout ce monde a vécu l’expérience photographique et surtout, quel est leur rapport à l’espace de cette commune…
Grâce à ces différents talents et ces pratiques artistiques multidisciplinaires, le Centre culturel inscrit cette résidence dans son envie de faire appel au vécu, aux émotions et à la curiosité des multiples acteur.ices du territoire afin de questionner ensemble la commune via ce « 7B » polymorphe dédié dès la fin de l’exposition, à ceux et celles qui souhaiteront y faire ‘co-habiter’ leurs idées…

Cliquez pour les rencontrer 

50 degrés Nord Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles Mini D Niveau sonore Ouftivi La culture dans tous ses éclats Fédération Wallonie - Bruxelles COCOF Le Soir La Première Musiq 3 Visit Brussels La Concertation Réseau des Arts Bruxellois Aires Libres Kidsgazette Pierre de Lune Bernina