Wolubilis

L'Artiste du mois / Héloïse Colrat - techniques mixtes

Article • Publié le L'Artiste du mois

Après des études d’Arts Décoratifs à Strasbourg, où elle a passé plusieurs années dans l’Atelier de verre (technique à chaud, à froid et pluridisciplinaire) Héloïse Colrat vit depuis trois ans à Bruxelles où elle continue sa pratique artistique. Depuis lors, elle est passée aux techniques mixtes et mêle la pratique de la photographie à la sculpture en utilisant des matériaux comme le plâtre et le bois et la reproduction d’images. Héloïse fait dialoguer toutes ces matières de façon globale; son travail parle par à coup, par énigmes, il créé des interrogations et laisse ces questions en suspens chez le spectateur de manière troublante et mystérieuse…

C’est avec deux séries qu’Héloïse est venue à la Médiatine. L’artiste qui travaille habituellement des grandes pièces a spécialement ressorti pour l’événement l’œuvre « Mes terres », une œuvre sérielle comprenant un livre accompagné de 12 tubes en verre posés sur un socle ; 12 témoins de son itinérance passée. En effet, chaque tube en verre transparent contient de la terre ou des pierres broyées, soigneusement récoltées, provenant de chaque endroit où elle a habité et dont la quantité est proportionnelle au temps qu’elle y a passé.
Avec « autour de la bouteille d’eau », des images imprimées sur dibond de 18×20 cm, Héloïse donne à voir des images troublantes, irréelles… Est-ce une photographie ? Un montage 3 D. L’artiste joue véritablement avec le spectateur.rice et biaise sont rapport à la perspective, au point de vue à travers cette série de quatre images qui présente les mêmes objets : une tasse, une bouteille d’eau et une forme sculptée intégrée à l’objet papier qu’est la photographie.
« J’étais enchantée de ma première participation à l’exposition et par le concept des Petits Formats. C’est une manière pour le public d’acquérir de l’art à petits budgets. Quant au débat sur l’image imprimée, cela me faisait penser au choc des générations. Il y avait un vrai mélange, d’âge, de pratiques, de médiums entre les membres des Ateliers du Toner et les artistes de l’Artothèque. Tous travaillaient autour du contexte, via des projets in situ, la réalisation de livre- objet, des photographies, des formes architecturales… Au final, cette exposition organisée par l’Artothèque était un lieu intéressant pour permettre aux spectateurs d’avoir un regard différent sur l’art et m’a permis de m’ouvrir à un autre public, plus indépendant, qui n’est pas vraiment habitué aux galeries ».

Envie de contacter Héloïse et de découvrir son travail ? « Mes terres » et « Autour de la bouteille d’eau » sont consultables sur le site de l’artiste www.heloisecolrat.com

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles Mini D Niveau sonore Ouftivi La culture dans tous ses éclats Fédération Wallonie - Bruxelles COCOF Le Soir La Première Musiq 3 La Concertation Réseau des Arts Bruxellois Aires Libres Kidsgazette Bernina